< USA
USA (1993- 1996)

. ..

États-Unis

Superficie : 9 363 123 km2 (17 fois la France) pour une Population : 288,4 millions d’habitants.

Histoire

Le Mayflower, premier bateau qui a transporté des pèlerins au nouveau monde, est arrivé en 1620. Avant la colonisation européenne des Amériques, un processus qui a commencé à la fin du 15ème siècle, Les États-Unis étaient habités exclusivement par de diverses tribus indigènes, y compris les indigènes d'Alaska, qui sont arrivé sur le continent entre 35 .000 ans et 11 .000 ans. C’est en 1620 que le premier bateau est arrivé d’ europe. De 1803 à 1848, la taille de la nouvelle nation a presque triplée les colons ont poussé au delà des frontières nationales même avant que l'achat de la Louisiane L'expansion a été gâchée légèrement par l'impasse dans la guerre de 1812, mais a été plus tard revigorée par victoire dans la guerre mexico américaine en 1848.    La bataille de Gettysburg, un tournant important de la guerre civile américaine. La victoire de l'union a maintenu le pays uni.

Pendant que de nouveaux territoires étaient incorporés, la nation a été divisée sur la question des droits des états, du rôle du gouvernement fédéral et sur l'expansion de l'esclavage. Les états méridionaux ont vu comme une attaque sur leur mode de vie, puisque leur économie dépendait du travail des esclaves, ce qui a mené à la guerre de sécession. La victoire de 1865 des syndicats dans la guerre civile a efficacement fini l'esclavage. L'événement était un tournant important dans l'histoire américaine, avec une augmentation de puissance fédérale.

Après la guerre civile, un afflux sans précédent des immigrés, qui ont aidé à fournir le travail pour l'industrie américaine et à créer les communautés diverses dans des secteurs peu développés.

Au début de la première guerre mondiale, en 1914, les États-Unis sont restés neutres, mais, en 1917, les États-Unis ont adhéré aux puissances alliées. Pour des raisons historiques, les sympathies américaines étaient infiniment en faveur du britannique et français, quoiqu'un nombre considérable de citoyens, la plupart du temps Irlandais et Allemand, ont été opposés à l'intervention. Après la guerre, le sénat n'a pas ratifié le Traité de Versailles, en raison d'une crainte qu'elle tirerait les États-Unis dans les affaires européennes contre lesquelles le Président Washington avait mis en garde.

En 1941, les États-Unis ont adhéré aux alliés après qu'une attaque surprise sur Pearl Harbor par les Japonais. La deuxième guerre mondiale était la guerre la plus coûteuse dans l'histoire américaine, mais a tire l'économie vers le haut.

Après la deuxième guerre mondiale, les Etats-Unis et l'Union Soviétique sont devenus les superpuissances dans une ère de la rivalité idéologique « la guerre froide ». Les États-Unis ont représenté la démocratie et le capitalisme libéraux, alors que le communisme représenté par URSS et une économie centralement planifiée. Le résultat c’est soldé par une série de guerres par procuration, y compris la guerre coréenne et la guerre du Vietnam. L'épreuve de la force nucléaire.

Après que la chute de l'Union Soviétique en 1991, les Etats-Unis aient continué à s'impliquer dans l'action militaire outre-mer, comme la guerre du Golfe.

Après le 11 septembre 2001, les attaques, politique étrangère des États-Unis se sont concentrées sur la menace des attaques de terroriste. Dans la réponse, le gouvernement sous George W. Bush a commencé une série d’opérations militaires, commençant par le renversement du gouvernement taliban de l'Afghanistan en octobre 2001. Puis, en 2003 par l'invasion de l'Irak, avec l'appui de 30 gouvernements.

Géographie et climat                                                              

Les Etats-Unis sont le troisième pays au monde en superficie après la Russie et le Canada.  L’Océan Atlantique à l'est, l'océan pacifique à l'ouest, le Mexique et le Golfe du Mexique aux sud, et le Canada au nord. L'Alaska encadre également le Canada, avec l'océan pacifique au sud et l'océan arctique au nord. L'état d'île d'Hawaï est situé dans le Pacifique, sud-ouest du continent nord-américain.

Paysages contrastés, mais on peut souvent faire plus de 1 000 km sans changement notable. De la côte Atlantique au Mississipi et du Canada à la Géorgie, on découvre sept grands types de paysages.
La Nouvelle-Angleterre porte bien son nom : nombreuses bourgades et urbanisme plutôt européen à Boston, paysages côtiers verdoyants avec haies et rideaux d'arbres, marinas entre Boston et New York. En revanche, le nord de la chaîne des Appalaches, culminant à 1 917 m exactement (mont Washington), évoque plutôt le Massif central...
Les Grands Lacs forment la frontière avec le Canada : lacs Supérieurs, Huron, Michigan, Érié, Ontario, par ordre de taille décroissant, avec les chutes du Niagara entre les deux derniers. C'est une zone industrielle : à Detroit siègent les trois plus grands groupes automobiles mondiaux.
Les vallées du Connecticut (le fleuve), de l'Hudson et du Delaware (le fleuve, encore) coupent perpendiculairement la chaîne des Appalaches. Ces vallées glaciaires couvertes d'immenses forêts constituaient des sites accueillants, et c'est là que s'installèrent, au XVIIe siècle, les premiers colons venus d'Angleterre. Ces profondes vallées relient la zone des Grands Lacs à l'Atlantique. En remontant le Delaware, on va vers les chutes du Niagara. Rappelons au passage que le premier port du monde (New York) a prospéré à l'embouchure de l'Hudson.
Les Appalaches centrales forment un paysage très verdoyant, avec des lignes de crêtes aux hauteurs homogènes, qui font un effet de ligne bleue des Vosges (Blue Ridge Mountains). Leur face ouest recèle d'importantes mines de charbon, en Pennsylvanie, au Kentucky, en Virginie occidentale (qui fut d'ailleurs créé par scission, pendant la guerre de Sécession, pour que ses mines de charbon restent avec les fédérés du Nord !). D'ailleurs, Pittsburg, la capitale du charbon, se trouve en Virginie. Les Appalaches du Sud, également nommées " Piémont ", sont de hautes " collines " recouvertes d'argile rouge où l'on cultiva le coton, avant d'y développer une forte activité industrielle en tirant parti de ses nombreuses chutes d'eau.
Entre les Appalaches et l'Atlantique, au sud de Washington, s'étend une grande plaine monotone au climat très homogène qui fait 250 km de large dans sa partie nord et 450 km dans celle du sud. Le climat est subtropical, et les côtes sont plates et marécageuses : ces terres furent celles de l'esclavage, du coton et du tabac (Virginie, Caroline du Nord et du Sud, Géorgie). À l'ouest des Appalaches, nouveau décor ! Les plaines du Centre abondent de maïs qui nourrit les bovins locaux. Dans le Kentucky, haras de chevaux et culture du tabac. Tout cela arrosé par sa majesté le Mississipi, qui relie la zone des Grands Lacs au golfe du Mexique.

Climat

Du fait de l’immensité du territoire, les climats sont très variés. Sur la côte est, c’est la Caroline du Nord qui fait office de frontière entre ces deux types de climat. En hiver, des vents glacés soufflent sur le Nord, alors que dans le Sud-est, on cultive les palmiers et on taille les haies d’hibiscus. En simplifiant, on peut dire que le climat du Sud-est (de la Caroline du Sud au Mississippi) est presque subtropical, avec des étés chauds et très humides et des hivers relativement doux et secs (en Georgie, par exemple), alors que dans le Nord, les étés sont chauds et les hivers froids (comme à Boston).

                                                            

 Route 66                                          

C'était la route des pionniers. Remplacée par des autoroutes et rayée de la carte, on ne l'emprunte plus aujourd'hui que par nostalgie et pour la beauté de ses paysages. Baptisée en 1926, la Route 66 fut la première route à 2 voies du pays, reliant les rives du lac Michigan et l'océan Pacifique. Elle commence à Chicago et traverse, au cours de ses 4 000 kilomètres, 3 fuseaux horaires et 8 états (Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie) avant d'atteindre Santa Monica, près de Los Angeles.

·         Au 19ème siècle, seules des pistes existent. Créées par les indiens et les pionniers, elles ont été tracées sans aucun souci de cohérence régionale et encore moins nationale. La traversée du pays pouvait alors durer un an. En 1869 a lieu la première liaison transcontinentale en train. Les premières automobiles, fabriquées par Henry Ford, n'apparaissent qu'en 1893.

·         Au début des années 1920, sur plus de 4,5 millions de kilomètres de pistes, 40 000 sont d'ores et déjà accessibles en voiture. En 1921, le premier fast-food apparaît.  A cette époque, il faut 2 jours et 3 nuits en train pour relier Chicago à Los Angeles. Le même voyage en voiture prenait des semaines et on était pas sûr d'arriver : crevaisons, pannes, stations essence rares, cartes approximatives, panneaux inexistants et pistes impraticables à la moindre averse.

·         A l'automne 1925, le tracé de la route est approuvé de manière définitive

·         En 1926, le gouvernement américain ratifie l'acte de naissance de l'U.S. Highway 66.

·         En 1928, une course pédestre internationale, la Foot race, fut organisée entre Los Angeles et New York, en suivant le tracé de la 66 jusqu'à Chicago. La "Transamerica" fut remportée par un habitant de Claremore (Oklahoma), ville traversée par la 66.

·         1929 : dans l'Illinois et le Kansas, la 66 est entièrement bétonnée.

·         Au début des années 30, la sécheresse et les tempêtes de sable (certaines duraient plus de 72 heures) frappent le Middle West Il pousse des milliers de fermiers de l'Oklahoma et de l'Arkansas à migrer vers l'Ouest. Au total, se sont 3 millions de personnes (15% de la population de l'Oklahoma) qui sont obligées de quitter leurs terres et leurs maisons, et de traverser des centaines de kilomètres de campagne inhospitalière sans croiser ni motels, ni stations essence ni restaurants. Certains avaient peint sur le voiture : California or bust . D'autres durent aller jusqu'à vendre les pneus de leur voiture pour pouvoir se nourrir.
 Pendant et après la deuxième guerre mondiale, de nombreux américains, soldats et civils, traversent le pays. Les forces américaines organisent leur ralliement ainsi que leur défense face à une attaque japonaise sur la Californie. De nombreuses usines d'armement, des bases militaires et des camps d'entraînement sont installés le long de la route qui devient un axe stratégique pour le transport des hommes et des armes.

·         1946-1948 : 8 millions d'Américains émigrent vers l'Ouest, dont la moitié en Californie.

·         Avec la multiplication des automobiles et l'apparition des congés payés, de plus en plus de personnes empruntent la 66. Inadaptée à l'augmentation du trafic, la vieille route à 2 voies s'effondre. Devenue trop étroite pour les voitures d'après-guerre, les accidents sont très nombreux.

·         En 1954, le gouvernement décide du remplacement de la vieille route par des autoroutes inter états inspirées du réseau allemand dont l'efficacité a impressionné les troupes américaines pendant la guerre. Commencées en 1956, ces autoroutes causeront la mort de nombreuses petites villes. Les plus proches bénéficient d'une bretelle d'accès, les autres, ne possédant pas de sortie, deviennent des villes fantôme.

·         Janvier 1977 : les panneaux de la route 66 sont retirés dans l'Illinois.

·         Au fur et à mesure de leur construction, les nouvelles autoroutes rendent le voyage plus rapide et plus confortable

·          En 1984, on inaugure le tronçon final d'un réseau de 9 autoroutes inter états. La ville de Williams (Arizona) est la dernière à être contournée par l'I-40. Il n'est désormais plus nécessaire d'emprunter la 66 pour se rendre de Chicago à Los Angeles. 

  Bodie                                                  

Etat : Californie.
Bodie reçut le nom de William S. Bodey qui y découvrit de l'or en 1859. La différence d'orthographe, souvent attribuée à un peintre de panneaux analphabète, est en réalité la responsabilité des habitants qui voulaient être sûrs d'une prononciation correcte.
La ville de Bodie acquit son importance quand s'épuisèrent les gisements d'or des versants Ouest de la Sierra Nevada. Les prospecteurs qui atteignirent le versant Est en 1859 pour trouver de l'or, découvrirent un gisement à Virginia City, ce qui précipita une véritable ruée vers les hauts déserts environnants.
Dix années durant, jusqu'en 1881, des prospecteurs se rendirent par milliers dans ces montagnes inhospitalières, à 2500 mètres d'altitude, faisant alors de Bodie (seulement 2 églises mais 65 saloons) la deuxième ville de Californie après San Francisco.
Autour de 1879 Bodie abritait environ 10000 habitants et sa perversité, ses nombreux criminels et son climat lui avaient donné une réputation sans égal. Des meurtres se commettaient avec une régularité monotone, quelquefois quotidiennement. Le tocsin, dont le nombre de battements annonçait l'âge des morts, sonnait fréquemment et longuement. Vols, hold-up de diligences et bagarres de rue faisaient diversion et les saloons offraient une occasion de se délasser et de se distraire après une pénible journée dans les mines. Les vestiges de Bodie sont assez nombreux : 150 maisons de bois, des granges, des magasins, une école, une banque, une boutique de barbier, un quartier chinois, un cimetière, ... Une aventure collective qui ne résistera pas à l'épuisement rapide de la veine aurifère, et surtout aux deux grands incendies qui ont ravagé la ville. Depuis 1880, l'âge d'or de Bodie, 95% des bâtiments ont succombé aux ravages du temps, du feu et des intempéries. En 1885, la population était tombée à 3000 habitants. La ville fut définitivement abandonnée en 1932. Devenue parc d'état historique en 1962, Construites avec des clous, des planches et beaucoup d'espoir des maisons brinquebalantes sont la mémoire des pionniers. C'est la ville fantôme la mieux préservée des Etats Unis.  

 ........... ................       

 YOSEMITE                                          

Etat : Californie (à 20 km de la sortie Est du parc national de Yosemite). Créé en 1984, isolé dans un sublime désert de buissons de sauge, avec les cimes enneigées de la Sierra Nevada en toile de fond, présente la particularité d'avoir des concrétions calcaires qui forment un paysage lunaire. Sa superficie est de 1 120 km² (160 km² pour le seul lac), son altitude1945 m (niveau d'eau du lac actuel) à 2 500 m. Cinq rivières alimentent ce lac en eau chargée de grande quantité de sels minéraux. La seule issue de l'eau de ce lac est l'évaporation.

Le lac Mono est ce qui reste de la mer emprisonnée à l'intérieur des terres voici 700 000 à 1 000 000 d'années. C'est l'un des plus anciens lacs de la planète. Mark Twain l'appelait à juste titre ‘’la mer morte de l'ouest’’. Le lac Mono est à la fois hautement alcalin et très salé (3 fois plus que l'océan). Des caractéristiques qui se sont accentuées depuis 1941, date à laquelle Los Angeles a commencé à en tirer de l'eau potable. Dès le début du siècle en effet, les dirigeants de la ville commencèrent à craindre un manque d'eau, et avant la première guerre mondiale, ils firent construire un aqueduc dans l'Owen Valley, non loin du lac Mono. 4 des 5 rivières qui alimentent le lac furent captées par cet aqueduc au détriment des vastes exploitations agricoles de la région de San Francisco. En 1941, un tunnel fut également creusé entre le lac Mono et l'aqueduc. Les conséquences pour le lac sont désastreuses : le niveau de l'eau est descendu de 15 mètres depuis les années 1940, et le lac ne mesure plus aujourd'hui que 13 km de long sur 21 de large. D'étranges concrétions calcaires s'y dressent, mises à découvert par la baisse des eaux.

 Aucun poisson ne vit dans le lac qui est en revanche le royaume des algues et des mouches d'eau salée ("Mono" est un mot de la tribu Yokut qui veut dire mouche). Les environs comprennent également des kilomètres de marais salants et quelques cratères volcaniques.
Le lac et les terres environnantes ont été déclarés zone naturelle protégée par le Congrès en 1984.

.MONO LAKE

Etat : Californie (à 300 km à l'est de San Francisco). Situé l'Est de la Californie, dans la chaîne de montagne Sierra Nevada, sa superficie est de 3 080 km² et son altitude de 610m à 4 006 m (Le Mont Ritter)
Paysages Alpins, pics, dômes de granit, falaises grandioses, lacs, rivières, cascades majestueuses, forêts de séquoias géants et centaines d'espèces d'oiseaux et de mammifères. Le parc de Yosemite fut découvert en 1868 et tire son nom de la tribu indienne Uzumatis (Grizzly). On y trouve des pics et des dômes de granit, des cascades imposantes et des forêts comprenant un grand nombre de séquoias géants. La faune n'est pas en reste avec entre autres daims, loups, ours et un grand nombre d'oiseaux. Le parc fut fondé en 1890. 

La vallée et El Capitan
Yosemite est une ancienne vallée glacière au fond de laquelle coule la rivière Merced. El Capitan, la plus haute falaise entière du monde (900 mètres), qui culmine à 2 307 m., un autre monolithe unique : le Half dôme.

 Les cascades
Yosemite falls, une des nombreuses cascades du parc. La rivière Yosemite Creek tombe ici en trois niveaux successifs dans la vallée, avec une dénivellation de 750 m au total.
 
Le col de la Tioga
Ce col se trouve à l'entrée est du parc. A cause de la neige, la route est fermée d'octobre à fin mai environ.

.ARCHES

Etat : Utah. A 4 km au nord de Moab.

Création en 1929 et National Park en 1971, Situé au sud-est de l'Utah, sa superficie 297 Km² et son altitude entre 1 400 et 2 100 m.
Plus de 2000 arches répertoriées dans ce parc. Cette région de roches rouges et ocres, qui changent de couleur avec le soleil, regroupe le plus grand nombre d'arches et autres formations rocheuses au monde.
Environ 500 arches résultent de 150 millions d'années d'action combinée des cours d'eau, du vent, de la pluie, du gel et du soleil. A Devil's Garden se trouve la plus grande concentration d'arches. Avec ses 89 mètres de long, à 32 mètres au-dessus du sol, Landscape Arch est la plus grande arche du monde. A l'endroit le plus mince, sa largeur est de 3,35 mètres et son épaisseur de seulement 1,80 mètre ! Combien de temps résistera t-elle encore
Le long de la route, Balanced Rock défie la gravité en restant perché sur une concrétion rocheuse.

  BRYCE                          

Etat : Utah. 380 km au nord-est de Las Vegas. Création en 1923 et National Park en 1928. Situé au Sud-Ouest de l'Utah, sa superficie est 145 Km² et son altitude varie entre 2 400 et 2 740 m. Tirant son nom d'une famille de fermiers qui s'était installée près du canyon. Sur une route de corniche d'une trentaine de kilomètres, 13 points d'observation permettent d'admirer le paysage. Immense arène en forme de fer à cheval d'une profondeur de 300 mètres.
Cathédrales et flèches de pierre aux nuances et couleurs en perpétuel changement en fonction de l'heure.  

..ZION

Etat : Utah. 240 km au nord-est de Las Vegas. Situé dans le Sud-Ouest de l'état de Utah sa superficie est de 593 Km² son altitude de 1128 m (South campground) à 2660 m (Horse ranch Mountain)
Canyons profonds, sommets d'un blanc éclatant, vestiges d'habitations indiennes datés de plus de 1 000 ans
La Virgin River est la principale force d'érosion ayant sculpté le canyon (à l'époque glaciaire).
Les fleurs sauvages abondent, surtout au printemps et à l'automne. La faune du parc est variée : pumas, chevreuils, chats sauvages, renards, coyotes, ...
Zion National Park a été établi en 1919.

 Le canyon de Zion
Les parois verticales du canyon (colorées en rouge par l'oxyde de fer contenu dans la roche) s'élèvent de 600 à 1 200 mètres au dessus de la Virgin River. Le point culminant du parc est à 2 400 m d'altitude. La route est de couleur rouge afin de mieux se fondre dans le paysage

The Narrows
A l'extrémité nord de Zion, la randonnée, commencée sur un chemin aménagé, se termine dans la rivière, tellement le canyon est étroit. La gorge est longue de 19 km. Les murs de roche, qui s'élèvent jusqu'à 600 m, sont éloignés par endroit de moins de 6 m.

Kolob Arch La portée de cette arche (94 m) en fait la deuxième arche la plus longue du monde (la plus longue se trouve à Arches National Park).

.CHELLY

Etat : Arizona.
Le Canyon de Chelly National Monument, établi en 1931, Situé au Nord-Ouest de l'Arizona sa superficie est de 340 Km² et son altitude de 1 670 m.
Chelly comprend 2 canyons principaux qui se rejoignent du côté ouest :
- au sud : le Canyon de Chelly dont le nom signifie "canyon-rocher".
- au nord : le Canyon del Muerto (canyon de la mort) : il a reçu son nom en 1882, quand une expédition y a trouvé des ossements d'indiens préhistoriques. Situé en pleine réserve Navajo, ce canyon est un endroit sacré pour les indiens car c'est ici que Kit Carson gagna la bataille contre les Navajos après les avoir affamés.

 Le canyon de Chelly
La rivière El rio coule au pied de ces falaises de grès abruptes dont la hauteur varie de 305 mètres à seulement 9 mètres à l'ouverture du canyon. Un grand nombre de ruines indiennes (environ 700) retraçant 1500 ans de présence humaine.

Ruines
Au fond du canyon, on trouve plus de 60 ruines de villages indiens construits entre 350 et 1300 par les indiens Pueblos. Les indiens Navajos ont commencé à occuper le canyon vers 1700 après avoir attaqué les villages indiens pueblos et les établissements espagnols des environs. Dans les années 1800, plusieurs expéditions punitives ont causé la mort de centaines de Navajos. Un abri de rocher au fond du Canyon del Muerto s'appelle Massacre Cave.

.................      

..CANYON LANDS

Etat : Utah. Island in the Sky est à 58 km à l'ouest de Moab.
Créé en septembre 1964, Canyonlands est un concentré de plusieurs grands parcs américains. On y trouve des dessins rupestres et des ruines indiennes ainsi que des formations rocheuses spectaculaires créées par la combinaison d'événements géologiques anciens et de l'érosion causée par l'eau et le froid : pics élevés, arches et colonnes rocheuses multicolores. Les canyons sinueux, larges et profonds du fleuve Colorado et de son affluent la Green River se rejoignent pour former Cataract Canyon, 22 km de rapides qui font partie des plus remarquables de la région. Ces 2 rivières séparent le parc en 3 secteurs géographiques et administratifs distincts :
- Islands in the Sky : accessible par le nord
- The Needles : à l'ouest
 Islands in the sky
La vue depuis Islands in the sky s'étend sur plus de 100 km, du fond des canyons au sommet des montagnes environnantes. La route débouche sur de nombreux points de vue, dont The Needles
Le contraste des noms dans cette partie du parc reflète bien la diversité des paysages rencontrés : Devils Kitchen et Angel Arch, Elephant Hill et Caterpillar Arch. The Needles est un saisissant regroupement d'aiguilles, falaises, arches, canyons et roches sculptées. Des traces d'anciens indiens Anasazi sont visibles dans de nombreux canyons : habitations faites de boue et pierres ainsi que peintures sur les falaises.
Dead horse point state park
Ce parc d'état est situé avant l'entrée nord de Canyonlands et ne fait pas partie du parc national. Situé a 1 830 m d’altitude ce promontoire dominant de 610 mètres le fleuve Colorado a la particularité de n'être relié à la terre ferme que par un sentier qui suffisait de bloquer pour former un enclos dans lequel les chevaux étaient parqués. Selon une légende, un troupeau de mustangs fut laissé à cet endroit. La barrière était supposée restée ouverte pour que ceux-ci puissent retourner à la vie sauvage. Pour une raison inconnue, les chevaux ne sont pas sortis et sont morts de soif, d'où le nom donné à cet endroit.

.DEAD VALLEY

Etat : Californie. A 210 km au nord-ouest de Las Vegas. Altitude de -86 m à 3 450 m sa superficie est de 7770 km2 (224 km de long sur 6 à 25 de large).
Les noms de lieux sont évocateurs : (Dante's view, Devil's Golf Course, funéral mountains ou Furnace Creek, qui, paradoxalement est une oasis de palmiers en plein coeur de la vallée).
En 1849, des pionniers en route vers l'Ouest s'engagèrent par erreur dans cette vallée. Bon nombre d'entre eux y trouvèrent la mort, d'où son nom de Vallée de la Mort. Créée en 1933, Death Valley National Monument est la région la plus sèche des Etats-Unis et un des lieux les plus chauds du globe jusqu’à 57°C. L'été, la température dans cette vallée encaissée à l'abri des vents flirte  souvent avec les 50°C à l'ombre (quand on en trouve !) et le taux d'humidité quasiment nul . Pour l'anecdote, on peut faire cuire un oeuf sur le capot d'une voiture (d'ailleurs, le long des routes, on trouve des réservoirs d'eau pour radiateur de voiture). Les paysages sont très variés (montagnes, dunes de sable, canyons, mer de sel, cactus, palmiers, ...), de même que la faune (mouflon, serpent à sonnette, coyotes, ...). 900 espèces de plantes ont été recensées, car contrairement à ce que l'on pense, seuls les plans salins sont complètement arides.

 Dante's view
Du haut de Dante's view (1670 m), on domine (une partie de) la vallée et une immense étendue de sel.

 Artists palette A plusieurs endroits dans la vallée, on trouve des roches multicolores. Artists Palette en est le plus bel exemple. Le fer produits les couleurs rouges, roses et jaunes, le mica les verts, le manganèse les pourpres et les violets.

Zabriskie Point
Les pluies rares creusent de nombreux sillons sur les collines.
Badwater basin
Le point le plus bas des Etats-Unis, à 86 m au-dessous du niveau de la mer (sur la paroi rocheuse toute proche, un panneau indique le niveau de la mer). Cet étang est alimenté par une des 400 sources que compte la vallée. A quelques centaines de mètres de là s'étend une immense plaine de sel, où la lumière est aveuglante. 1420 km2 de la vallée de la mort se trouvent dessous le niveau de la mer.

 GRAND CANYON

Etat : Arizona. 430 km à l'est de Las Vegas. Création 1908, et National Park en 1919, situé au Nord de l'Arizona, sa superficie est de 4 900 Km², son altitude variant de 2 430m pour la rive Nord, 2 100 m pour la rive Sud. Les deux rives de cette gorge, un des plus impressionnants musées géologiques naturels du monde, sont accessibles. Cependant, la rive nord est beaucoup moins fréquentée que la rive sud, plus basse (2 000 mètres en moyenne),

Le Grand Canyon
Ses dimensions (plus de 400 kilomètres de long, de 1,5 à 30 km de large, et jusqu'à 1 600 mètres de profondeur par endroit) en font le plus grand canyon du monde. Les deux rives sont distantes en moyenne de 16 km à vol d'oiseau, mais par la route, cela en fait près de 350.

 Le fleuve Colorado
Depuis 35 millions d'années, le fleuve Colorado sculpte la gorge, mettant à jour des strates rocheuses dont les plus anciennes ont jusqu'à 2 milliards d'années. A cette époque, la mer recouvrait la région. Les sédiments et le sable, sous l'effet de la pression, se sont transformés en grès et en schiste. On peut retrouver dans la roche une multitude de fossiles exceptionnellement variés, mais aussi des animaux marins ou des dinosaures. En un siècle, le canyon ne gagne qu'environ 2,5 cm de profondeur et 25 cm de large. Avant 1963, date de la construction du barrage de Glen Canyon, le fleuve charriait 500 000 tonnes de sable par jour !
Toroweap Overlook
Cette muraille verticale surplombe le Colorado d'une hauteur de 900 mètres. Bright Angel Trail
C'est la piste la plus ancienne et la plus utilisée pour descendre la rive sud jusqu'au Colorado.

   La flore et la faune
En fonction de l'altitude, on trouve des chênes ou des pins. Au premier plan, l'agave d'Utah ne fleurit qu'à la fin de sa vie (20/30 ans) et meurt peu après. Ses racines étaient consommées grillées ou étaient fermentées pour produire une boisson alcoolisée. Mouflons, faucons pèlerins, écureuils et cerfs forment une partie de la faune du parc.

  

MONUMENT VALLEY 

Etat : à la frontière du nord-est de l'Arizona et du sud-est de l'Utah. 290 km à l'est de Grand Canyon Sud. Sa superficie est de 120 Km² et son altitude de 1 700 m.
  Monument Valley appartient à la tribu des indiens Navajos qui ont la charge depuis 1958 de préserver et d'administrer cet endroit unique qui, de ce fait, n'est pas classé parc national bien qu'il en ait toutes les caractéristiques. Aujourd'hui, les Navajos proposent des circuits en véhicule tout-terrain, ou a cheval ce qui permet de voir des endroits non accessibles aux touristes non accompagnés.

Artist Point
La lente érosion que connaît depuis 25 millions d'années cette vallée immense a transformé ces rochers en pics, flèches, buttes, arches et falaises dont les couleurs varient du rose au violet. Il est difficile d'imaginer que toute cette étendue n'était autrefois qu'une couche de grès solide d'une épaisseur de 300 mètres.

Indiens Navajos
La vallée est peuplées d'indiens Navajos qui vivent de la terre, de l'élevage des moutons et du tourisme (bijoux, tapis, objets artisanaux). Beaucoup habitent encore dans des hognas en bois, brindilles et argile.
La plupart des régions du sud-ouest des Etats-Unis aujourd'hui occupées par des tribus indiennes (Hopi, Apaches, Navajos, Pueblos, ...) sont des endroits dont l'homme blanc n'a pas voulu, des terres jugées sans valeur.
La réserve Navajo est la plus vaste réserve indienne des Etats-Unis et une des plus grandes tribus d'Amérique du nord. Plus de 180 000 d'entre eux vivent dans une réserve.  
C'est dans le western Stagecoach (1938), de John Ford, où John Wayne fit ses débuts, qu'on a pu découvrit ce paysage qui sert (et à servit) de support à de nombreux films et publicités (Marlboro).Monument Valley, symbole des grands espaces, incarne à elle seule cette Amérique éprise de liberté et de démesure. Tout le mythe du far west.  

.LAC POWELL

Etat : Arizona / Utah.
Jusqu'en 1884, seuls les indiens Navajos vivaient dans la région. Il n'y avait rien ici avant 1957, date à laquelle le Congrès américain autorise la construction d'un barrage afin de contrôler le cours du Colorado et de fournir de l'énergie hydro-électrique. La régularité du flux du fleuve a rendu possible l'exploitation de l'eau en amont et en aval. Pour loger les travailleurs, une ville fut construite : Page (8 000 habitants), qui se trouve sur un plateau dominant le lac Powell, le spectacle de ces falaises multicolores plongeant dans le lac est saisissant. Ce lac artificiel créé suite à la construction du barrage Glen Dam en 1964 est situé au Sud de l'Utah a 1 100 m d’altitude ce lac mesure plus de 300 kilomètres de long, 170 mètres de profondeur et 3200 Km de rivage. Fameux pour ses trajets en bateau, le lac peut être remonté sur plus de 200 Km depuis le barrage.
Apres 2 heures de bateau on arrive à une arche haute de 83 mètres (rainbow bridge).
Depuis quelques années, la région est en proie à une sécheresse sans pareil. A fin 2004, le niveau du lac est précisément 32 m en dessous de son niveau de fin 2000 et 41 m en dessous de son niveau le plus haut.

 SEQUOÏA  N PARK                                       

Etat : au nord-ouest de la Californie. A 530 km au nord de San Francisco.
Le Redwood National Park fut établi en 1968 et agrandi en 1978 pour protéger les séquoias Redwood de l’abattage intensif pratiqué par les bûcherons. Certains opèrent d’ailleurs en bordure du parc, près de l’entrée. Il y a 200 ans, environ 8 000 km² de forêts de Redwood poussaient dans une bande étroite le long de la côte nord de la Californie. Pendant la ruée vers l'or de 1850, beaucoup de gens ont émigré dans cette région. Leurs besoins en bois combinés avec les améliorations techniques de l'industrie du bois ont considérablement réduit les forêts de Redwood. Aujourd'hui, 5% des plus anciennes forêts de Redwood restent intactes, principalement dans le parc. Ils sont protégés sur une bande de terre de 48 km qui s’étend le long du littoral.  C'est l'arbre le plus haut du monde. Certains spécimens sont plus hauts qu'un immeuble de 30 étages et une poignée dépasse même les 110 mètres. Son tronc peut atteindre 7 mètres de diamètre (4 à 6 mètres généralement). Il peut vivre plus de 1000 ans (un des séquoias coupé dans cette région avait plus de 2200 ans !), mais la moyenne est de 500 à 700 ans. Exposés au vent ou à la sécheresse, les Redwoods ne grandissent que de quelques centimètres par an. 

La faune et la flore
Les élans peuvent être vus dans Prairie Creek Redwoods State Park, le long de l'U.S. 101. La faune est composée également de wapitis, chevreuils, loutres, saumon, truites dans les rivières, pélicans et oies du Canada. Pumas et ours sont également présents. Le parc abrite une abondante végétation dont des fougères et des rhododendrons (qui fleurissent en mai et juin au pied de certains séquoias) et atteignent ici une taille hors du commun.

.KING CANYON

Etat : Californie. 280 km au sud de Yosemite National Park. Situé sur le versant occidental de la Sierra Nevada dans le centre-Est de la Californie. Sa superficie est de 1 628 km² pour Séquoia et 1 839 km² pour Kings Canyon. L’altitude variant de 500 m à 4 418 m (Mount Whitney) pour Séquoia et de 1 400 m à 4 340 m pour Kings.
Kings Canyon, au nord, et Séquoia National Park, au sud, sont deux parcs distincts qui forment une entité administrative depuis 1943. Ils englobent plusieurs sommets à plus de 4 000 mètres, dont le plus haut sommet des Etats-Unis hors Alaska : le Mont Whitney qui culmine à 4 418 mètres (le mont McKinley en Alaska atteint 6 198 mètres). La principale curiosité du parc est le séquoia géant. Les pluies abondantes et le sol riche assurent la croissance rapide de tous ces arbres. En septembre 1890, le gouvernement, soucieux de les protéger, créa Séquoia National Park,

 Kings Canyon
Kings Canyon est une région de canyons encaissés qui regroupe d'imposants sommets granitiques, des lacs, des chutes d'eau, des prairies alpines ainsi que des forêts d'arbres millénaires. La majorité de ses vallées se différencient de celles de Yosemite par leur forme en "V" caractéristique de l'érosion fluviale (les vallées en forme de "U" sont caractéristiques d'un relief creusé par les glaciers). Kings Canyon atteint à l'extérieur du parc une profondeur de 2 500 mètres du niveau de la rivière jusqu'au sommet de Spanish Mountain. A cet endroit, juste en aval de la confluence des Middle et South Fork de la Kings River, le canyon est un des plus imposants d'Amérique du Nord, aussi profond que Hells Canyon en Idaho ou que le Grand Canyon en Arizona. Kern Canyon, dans la partie sud de Séquoia National Park a une profondeur de 1 800 mètres et plusieurs autres canyons dépassent 1 200 mètres de profondeur.

.    

LAS VEGAS  

Etat : Nevada. A 400 km au nord-est de Los Angeles.
Population : 1.300.000 habitants (6 000 habitants arrivent à Vegas chaque mois et 2 000 en repartent ...).
Nombre de visiteurs : plus de 35 millions chaque année (soit 7 à 8 % de la population américaine), générant un chiffre d'affaires de 31 milliards de dollars ! L'aéroport Mac Carran est au 10ème rang des aéroports les plus fréquentés au monde (840 vols par jour en moyenne) et au premier rang pour le trafic Charter.

Nulle part ailleurs se trouve une concentration d'hôtels aussi extravagants et aussi gigantesques (Las Vegas compte 13 des 20 plus grands hôtels du monde !). Ces dernières années, plusieurs grands hôtels ont été construits et d'autres sont en cours. D'autres se sont agrandis (2000 chambres de plus pour le Louxor, 1 000 de plus pour le Circus-Circus, 1 300 pour le Caesar Palace). Le nombre de chambres dans la ville dépasse aujourd'hui les 100.000.
La première chose qui surprend à Las Vegas, c'est la chaleur, surtout lorsqu'il y a du vent. On a alors l'impression d'être devant un radiateur soufflant de l'air chaud. L'été, il y fait environ 40 degrés dans la journée et 20 à 25 le soir. La ville étant située en plein désert, il ne tombe que 10 cm de pluie par an, et l'ensoleillement annuel moyen est de 310 jours.
Partout dans la ville, des machines à sous (même dans la salle d'embarquement de l'aéroport). Les salles de certains casinos sont tellement immenses que souvent, on n'en voit pas le bout. On dit que la climatisation des casinos (ouverts 24h/24) serait enrichie en oxygène, ce qui joue un rôle d'excitant et diminue le besoin de sommeil.
Vegas on adore ou on déteste, mais ne laisse pas indifférent, moi j’adore.

 

La vallée de Las Vegas (nom espagnol signifiant "Les prairies") fut découverte en 1830 par l'Espagnol Rafael Rivera. Ce n'est alors qu'une oasis sur la piste espagnole qui relie Santa Fe à la Californie. En 1855, les Mormons y fondèrent un fort pour protéger la route reliant Salt Lake City à Los Angeles. Ils l'abandonnèrent en 1858 en partie à cause des raids indiens. Il faudra attendre le 15 mai 1905 et la construction du chemin de fer pour assister à la naissance de Las Vegas. Le premier hôtel regroupe sous une tente 4 chambres à $1. La véritable croissance de Las Vegas commença en 1931 avec les législations souples de l'état du Nevada en matière de mariage, de divorce et de prostitution. Les jeux de hasard sont légalisés pour entre autres subvenir aux besoins d'éducation (aujourd'hui encore, 43% du budget de l'Etat provient des taxes sur le jeu et 34% de ces fonds servent à l'éducation). De quoi attirer les amoureux pressés et les joueurs invétérés qui rêvent de décrocher le jackpot. C'est alors que sont créés les premiers casinos de Downtown au nord du Strip : l'Eldorado, El Rancho (où se produira Sinatra) et le célèbre Golden Nuggets (voir plus bas). A partir des années 40, ils font l'objet d'une OPA de la pègre via Lansky, un proche de Lucky Luciano, et son acolyte Benjamin Siegel, alias Bugsy. En 1946, ce dernier ouvre son propre établissement (le Flamingo) peu avant de se faire assassiner. Le meurtre fait grand bruit et marque le début la mauvaise réputation de Las Vegas. La ville est surnommée Sin City (la ville du péché).
Si depuis plusieurs décennies, Las Vegas avait bâti sa réputation sur le jeu, l'argent et le sexe, la ville a aujourd'hui redoré son blason en proposant des divertissements tout public et des activités susceptibles d'attirer toute la famille. Si vous voulez sauter en parachute, à l'élastique, voler en planeur, piloter une voiture de course sur circuit, louer une voiture de luxe (Ferrari, Chevrolet Corvette, Dodge Viper), ... à Las Vegas, vous pourrez le faire. Outre ses casinos, ses spectacles, ses chapelles de mariage, ses boutiques de luxe et ses grands restaurants, la capitale mondiale du divertissement a décidé d'offrir encore plus à ses visiteurs. Plusieurs parcs d'attractions ont déjà vu le jour : le Grand Slam Canyon au Circus-Circus, la tour de l'hôtel Stratosphere, le MGM Grand Aventure Park, ... Elle propose également désormais un volet culturel et artistique : deux musées viennent de voir le jour (voir plus bas : "le Venetian"). Cela montre bien la volonté de la ville de se diversifier. Cette rédemption, Las Vegas en avait besoin, tant sa réputation sulfureuse n'était pas galvaudée.    

 .ANTELOPE                                       

Monument qui appartient aux indiens Navajo qui sont seuls habilités à le faire visiter.
Situé à l'extrême Nord de l'Arizona , il est composé de 2 parties, basse (lower Antelope) et haute (upper Antelope), 8 Km de long.Upper Antelope canyon se trouve à 1 200 m d'altitude
Gorge creusée dans le grès par l'eau et le vent dont les couleurs spectaculaires laissent rêveur. Aussi connu sous le nom de Corkscrew Canyon. Attention : Se renseigner sur la météo avant de se rendre à Antelope Canyon. Les orages peuvent créer des crues mortelles (comme en 1997 dans le Lower Canyon).
 

.CRATERE LAKE

Création en 1902, situé au Sud de l'Oregon sa superficie est de 740 Km² et son altitude de 1 882 m (surface du lac) à 2 720 m (Mount Scott)
Lac à l'intérieur d'un ancien volcan qui s'est rempli au fil des siècles avec les eaux de pluie et de fonte des neiges. Sa profondeur est de 589 mètres. Dans une région très sauvage, au coeur des forêts de conifères de l'Oregon.

.YELLOWSTONE

Création en 1872. Premier parc national établi au USA. Situé à l'extrême Nord-Ouest du Wyoming, sa superficie est de 8 990 Km² (comparable à la Corse), son altitude est de 1 600 m à 3 650 m.
Yellowstone est fameux pour ses activités géothermales, sa fantastique faune et ses paysages grandioses parsemés de geysers, de sources chaudes, de bassins d'eaux multicolores, de volcan de boues, de fumerolles, de lacs, de forêts et de canyon.
Ours, élans, chevreuils, cerfs, daims, wapitis, mouflons, antilopes, coyotes, lynx, porcs-épics, castors, aigles, bisons sont les plus visibles des nombreux habitants de la région.

.SAN FRANCISCO

San Francisco est la quatrième plus grande ville de Californie, sur la côte occidentale des États-Unis, après Los Angeles, San Diego, et San José. San Francisco est la ville américaine la plus dense en population après New York. Les principaux symboles de la ville sont le Golden Gate Bridge, Alcatraz, la Transamerica Pyramid, la Coit Tower et les cable cars. Elle est aussi connue pour son quartier gay et ses nombreuses collines. Les premiers habitants connus de la baie de San Francisco sont les Amérindiens Ohlone (terme indien signifiant « le peuple de l'ouest »). Les Espagnols sont les « premiers » à découvrir San Francisco. La ville ne prend son essor qu'avec la ruée vers l'or de 1848-1849, accueillant les émigrants à la recherche du précieux minerai. Elle est le terminus du premier chemin de fer transcontinental. Les aventuriers du monde entier sont attirés par le (Golden Gate). Quelques années plus tard, la découverte de gisements d'argent dans la Sierra Nevada accélère le développement de l'agglomération.

En 1847, Levi Strauss s'installe à San Francisco et crée les premiers jeans qui remportent un grand succès auprès des prospecteurs et des chercheurs d'or. Pendant la guerre, les usines Levi's fournissent l'armée américaine en pantalon.

C'est également dans la deuxième moitié du XIXe siècle que la diaspora chinoise commença à s'installer à San Francisco.Au début du XXe siècle, des Juifs issus de la bourgeoisie allemande s'installent à San Francisco. En 1906, elle subit un tremblement de terre et une grande partie de la ville est détruite par un gigantesque incendie déclenchée à la suite du séisme. Il fallut trois jours pour circonscrire le sinistre. La ville fut ensuite rapidement reconstruite, notamment grâce à l'afflux d'une main d'œuvre étrangère venue d'Europe et d'Asie.   La révolution industrielle de la deuxième moitié du XXe siècle transforme l'économie de la region : le développement de la Silicon Valley, au sud de la ville, donne une image dynamique et moderne de cette région de la Californie.

La ville de Sacramento est la capitale de l’État de Californie, aux États-Unis. Elle fut fondée en décembre 1848 par John Sutter. Sacramento s’est développée à partir de la ruée vers l'or, durant laquelle elle était un centre commercial et agricole important. Aujourd'hui la ville se développe rapidement et son agglomération compte 2 187 694 habitants. Elle est surnomée  Sac par ses habitants. Le surnom de River City est aussi utilisé, ainsi que celui de Sacratomato.  

 Mt. RAINIER.........Mt. St. HELENE

MONT RAINIER

 Etat de Washington  Mount Rainier (4 391 m) est une imposante montagne couronnée de neige, située à l'est des villes de Seattle et de Tacoma, qui en sont respectivement distantes de 170 et 119 km

 Mont Saint Helens

Altitude : 2 549  m Ce volcan se situe au nord de la chaîne des Cascades (avec d'autres volcans comme le mont Rainier, le mont Adams, le mont Baker, le mont Garibaldi...) dans l’état de Washington, aux États-Unis, à 70 km au nord des villes de Vancouver et de Portland. Les indiens l’appelaient la montagne de feu. Il fut redécouvert par Vancouver en 1792. La première ascension remonte à août 1853, par Thomas J. Dryer. Selon les études volcanologiques le mont Saint-Helens avait eu des activités historiques en 1800, 1831, 1836 et sporadiquement entre 1842 et 1857.

L’éruption de 1980    Le 27 mars 1980, après plus d’un siècle de repos, le mont Saint-Helens se réveille et un petit cratère se forme au sommet. Des explosions de vapeurs commencent le 22 avril. Le 7 mai il se produit une explosion de cendres et de vapeur.
    Le 18 mai 1980, à 8h32, le mont Saint-Helens (2 950 m de haut à l’époque) entre violemment en éruption. Le déroulement de cette éruption put être reconstitué par les nombreux témoins autour du volcan. En quelques secondes, à la suite d’un fort séisme, tout le flanc nord du volcan s’affaisse et provoque une avalanche de débris de 2 km³. Celle-ci s’engouffre dans la vallée de la rivière et fait déborder le lac Spirit  des coulées de boue dévalent dans les vallées.
L’intrusion magmatique (un cryptodôme de dacite), qui est située à quelques centaines de mètres de profondeur, est à la suite de cet énorme glissement de terrain brusquement dépressurisée. Des fragments de toutes tailles fusent et jaillissent en gerbes au sommet du volcan. Il se produit une explosion brutale qui est dirigée vers le sud, c’est ce que l’on appelle un blast. Des milliers d’hectares de forêts de pin Douglas (le diamètre des troncs à la base est de 1 à 2 m) sont cassés comme des allumettes.

Le sommet du volcan laisse échapper une puissante colonne de blocs, pierres ponces et cendres. En quelques minutes, la colonne atteint la hauteur de 40 km et s’étale en forme de pin parasol. Vers midi, les régions à l’est du volcan, sont paralysées par la pluie de cendres, pierres ponces et poussières qui tombent sans arrêt.
Les rivières Toutle nord et sud sont submergées de coulées de boue. Elles charrient d’énormes troncs d’arbres et des blocs qui détruisent les ponts, coupent les routes et fracassent les habitations. Les vagues de boue atteignent la rivière Columbia qui déborde. La vallée est comblée par 150 mètres de dépôts. La coulée de débris est surmontée par les coulées de ponces, les lahars et les nuées ardentes qui l’ont suivie. Sa morphologie caractéristique présente de larges panneaux et débris rocheux de toutes sortes arrachés au volcan formant des collines allongées que les volcanologues appellent du mot indien “hummocks”.
 
    Le sommet du volcan décapité par l’éruption a perdu 400 m (altitude 2 549 m) et s’est creusé d’un large cratère (ou caldeira) en fer à cheval, profond de 600 m. Dans un angle de 120 degrés et à 10 km au nord du volcan, la topographie a totalement  changé. L’ancienne vallée est comblée par 150 m de dépôts et plus de 38 000 hectares de forêts ont été fauchés ne laissant que des collines arides et grises. Suite à l'évacuation de la zone on ne dénombra "que 57 victimes".
    Par la suite, plusieurs phases explosives vont se produire et dès le début du mois de juillet au fond du cratère, un dôme extrusif va croître lentement, qui sera plusieurs fois démantelé par des explosions. Il atteint aujourd’hui une hauteur de 260 m pour un diamètre proche du kilomètre. Cette éruption est identique à celle qui se produisit en 1956, au Bezymianny situé au Kamchatka, en Russie.

..