AUSTRALIE (1997)

. .

L'Australie, l'île continent 7 644 440 Km² soit 14 fois la France pour seulement 19 500 000 habitants, 95% de blancs 4% d'asiatiques et 1% aborigènes. Une grande partie de l'Australie est désertique.

LANGUES ÉCRITES : Anglais,( les langues Aborigènes et la plupart des langues du monde)
DENSITÉ : 2.41 hab./ km²
CAPITALE : Canberra
Ici on s'aligne sur ce fuseau horaire. En hiver en Australie, il existe une 1/2 de différence entre Darwin et Sydney . Par contre en heure d’été australienne, il existe 1 heure 1/2 de différence.  L’Australie est l’une des nations les plus urbanisées dans le monde, 90 % de la population vit dans une ville située sur la côte. Sydney, la ville la plus peuplée et maintenant la plus étendue compte 3.9 million d’habitants, suivie de Melbourne comptant 3,3 million d’habitants. Brisbane à l’est, 1.5 million et Perth à l’ouest 1.3 million. Adélaïde au sud, 1.08 million et Canberra 308 000 habitants, Hobart 195 000 et enfin Darwin au nord, 86 000 habitants
.

L’AUSTRALIE situé entre 10° et 39° de latitude sud, le tiers du continent se trouve au nord du tropique du Capricorne. L’Australie est une grande île. Les conditions climatiques diffèrent selon la latitude, tropicale au nord, aride et chaud au centre et tempérées au sud, où le relief apporte des terres très contrastées. Compte tenu de sa superficie qui occupe la 6ème place après la Russie, le Canada, la Chine, les États Unis, le Brésil et de la richesse des ressources naturelles, l’Australie est l’un des pays les plus riches du monde.
L’Australie a d’importants liens commerciaux et investissements dans le sud-est asiatique. Géographiquement, ses plus proches voisins sont au Nord, la Papouasie Nouvelle Guinée, Irian Jaya, et au Nord-ouest l’Indonésie et la Malaisie. A l’est de la mer de Tasmanie se trouve la Nouvelle Zélande, les archipels de l’océan Pacifique, ainsi que le territoire de l’île de Norfolk et Lord Howe.
L’île continent
La côte australienne est longue de 20 000 Km et peu escarpée. Sa longueur du nord au sud est de 3 700 Km et sa largeur d’est en ouest est de 4 000 Km. Les mers d’ Arafuna, de Timor, le Détroit de Torres servent de frontières et parallèle à la côte Est, à 15 et 250 Km du continent, se trouve la plus grande formation de coraux du monde, « La Grande Barrière de Corail » longue de 2 000 Km couvre une superficie de près de 35 millions d’hectares dans la Mer de Corail. Elle s’étire du sud du Queensland jusqu’à la pointe du Cap York et la Papouasie Nouvelle Guinée.
Au sud, l’île de Tasmanie est isolée du continent par le Détroit de Bass, l’océan Indien, et à l’est, par la mer de Tasmanie et l’océan Pacifique. – Les îles Christmas et les îles Cocos, Ashmore, Cartier, le Territoire de l’île Heard,   Mc Donald et un Territoire de l’antarctique font partis des territoires de l’Australie.

Le relief de l'Australie

L’Australie est le plus plat des continents (environ 275 m), le sommet le plus élevé est le mont Kosciuszko qui atteint 2 228 m, et les géologues disent que la partie ouest du pays est la formation terrestre la plus ancienne au monde.
Les paysages varient en s’étirant par de vastes déserts sablonneux et pierreux, de hauts plateaux à l’ouest et au centre, d’immenses plaines et plateaux, ou une riche faune et flore habitent ces différents habitats.
Le littoral présente de larges plages de sable et une végétation luxuriante derrière lesquelles se cachent à pic, la longue chaîne montagneuse « Great Dividing Range, et les Montagnes Bleues à l’ouest de Sydney. Le lit de la rivière Murray  s'étire sur 2 530 Km avant de rejoindre la mer, un lit éternel dont le tracé aurait 60, voir 70 millions d'années.

La marque vivante d’une ancienne mer intérieure est visible, remplacée par des lacs salés dont le lac « Eyre » adjacent à trois déserts, situé à 17 mètres au-dessous du niveau de la mer. Après de fortes pluies drainées par le nord, le réservoir de ce bassin se remplit d’eau et ramène à la vie une foison d’espèces animales et végétales, phénomène rare qui s’est produit notamment en l’an 2000. La vie est éphémère sur ces lieux quand la sécheresse reprend ses droits.

Il y a des millions d’années, le grand continent de Gondwana se divisa, et l’Australie, l’antarctique, ont dérivé vers le pôle sud. Des glaciers ont alors formé une barrière naturelle, puis l’Australie s’est mise à dériver vers l’équateur et s’est réchauffée.
Les eucalyptus sont apparus, des plantes et animaux qui ont connu l’extinction ailleurs, ont réussi à s’adapter aux conditions de ce continent et ont survécu.
Les Marsupiaux s’identifient largement à l’Australie, le koala, wombat et kangourou. L’émeu, un oiseau unique à l’Australie, se tient debout, au coté du Kangourou sur les armoiries.

LES ÉTATS ET TERRITOIRES AUSTRALIENS
 Représentés par un gouverneur général, qui réside à Canberra, et d’un gouverneur dans chaque région
. Le Commonwealth d’Australie est divisé en six États : Nouvelles Galles du sud (NSW), Victoria (VIC), Queensland (QLD), Australie du Sud (SA), et Australie occidentale  (WA), Tasmanie (TAS) deux Territoires autonomes, (ACT) (Territoire de la Capitale australienne) et le Territoire du nord  (NT) , tous partagent un nombre de responsabilités avec le gouvernement fédéral australien.
En 1901, le jour du 20ème siècle, un système fédéral gouvernemental fut établi par la constitution. Les six colonies devinrent des États, les pouvoirs législatif et exécutif furent divisés entre le gouvernement fédéral, le Premier Ministre, et les gouvernements de chaque État, chacun ayant à sa tête, un ‘Premier’ pour les représenter.

LES ABORIGÈNES D’AUSTRALIE
Pendant au moins 40 000 ans, les Aborigènes ont vécu en Australie. Leur culture est la plus ancienne et toujours vivante culture dans le monde.

INVASION EUROPÉENNE
Les explorateurs européens du 15ème siècle, les Européens étaient persuadés qu’une vaste terre inconnue se trouvait dans le sud de l’Asie et la nommèrent ‘
TERRA AUSTRALIS INCOGNITA’ (La Terre Sud de l’inconnu).
Elle apparaissait sur les premières cartes, dès le 16ème siècle. Durant le 17ème siècle, Les bateaux hollandais et Espagnols ont longé la côte Nord de l’Australie et la côte Ouest.  Les Hollandais surent tirer partis des vents rugissants "roaring forties", (les vents d’est sous la latitude du 40ème parallèle). En passant par le Cap de la Bonne Espérance, ils voguèrent à l’est, puis jusqu'à l’ouest, leur point de chute, avant de monter sur Java.
En 1788, les Britanniques précédèrent les Français par quelques jours, ancrant sur la côte Est des États de l’Australie.

LA COLONIE BRITANNIQUE, L’AUSTRALIE
James Cook le commandant en charge de la flotte britannique,
HMS ENDEAVOUR vogua le long de la côte est et plus tard, débarqua à BOTANY BAY le 29 avril 1770.
Il continua son voyage le long de la côte Nord et prit possession de la région Est au nom de l’empire britannique, la nommant alors ‘ New South Wales’, la Nouvelle Galles du Sud. Durant plusieurs années, les Britanniques démontrèrent peu d’intérêt envers l’Australie, mais en 1788, la première flotte ’
FIRST FLEET’ sous le commandement du Capitaine Arthur Philip atterrirent à SYDNEY COVE pour établir le premier campement pour les CONVICTS anglais.

LES PREMIÈRES EXPLORATIONS
Les explorations à l’intérieur des terres furent difficiles dans les débuts. Il fallut 36 ans avant de traverser la ‘ Great Dividing Range’ (la Cordillère australienne), une chaîne de montagnes que les pionniers voulaient franchir pour se déplacer vers l’ouest en partant de Sydney.
Après 1813, des explorateurs comme ‘
HUME’ et ‘HOVELL’, ‘MITCHELL’ et  ‘CUNNINGHAM’ la franchirent. D’autres explorateurs les succédèrent en s’aventurant plus à l’intérieur des terres : ‘Charles STURT’, ‘John EYRE’, ‘John Mc Douall STUART’, ‘John FORREST’ ’BURKE’ et ‘WILLS’, Ernest GILES, William GOSSE...
Des régions d’Australie furent explorées seulement dans les 1900, et des explorations plus détaillées continuent de s’effectuer.
L’OR EN AUSTRALIE
Durant le 19ème siècle, deux facteurs contribuèrent au développement de l’Australie et à sa prospérité.
La découverte de l’or en 1851, où s’ensuivie une
IMMIGRATION de gens venant de divers pays, surtout des Européens et Chinois.
La ‘
FEDERATION’ de 1901 a donné à l’Australie une unité politique et économique, une participation dans les premières guerres mondiales, et a assuré un statut international à l’Australie.
IMMIGRATION
Le gouvernement a sponsorisé une immigration qui continue de jouer un rôle vital dans le développement du pays.
Depuis 1945, des gens de l’Angleterre, Hollande, Grèce, Italie et de 170 pays, furent vivement encouragés à venir émigrer en Australie. De 1946 à 1973 plus de 1 945 906 émigrés furent assistés pour s’installer en Australie.

VILLES PRINCIPALES : Melbourne, Sydney, Newcastle, Wollongong, , Brisbane, Gold Coast, Perth, Adélaïde, Darwin, Alice Springs, Hobart, Canberra,

Sydney Une des plus belle baie du monde, flâner dans le quartier des Rocks, l'opéra, son jardin botanique, superbe vue sur la baie de AMP tower (304 mètres) et de Harbour bridge.

ALICE SPRINGS: Carrefour routier et ferroviaire entre nord et sud. Les territoires du nord ne sont pas desservis par le train. Des camions aux dimensions du pays "les road trains" 60 mètres de long 115 tonnes 21 essieux traversent le pays pour approvisionner les villes. Le centre rouge, au coeur de l'Australie, le sable, la pierre et la terre se mélangent dans une couleur rouge. Les Olgas et Ayers Rock dominent le désert à plus de 300 mètres de haut. C'est aussi un des principaux lieux mythologiques des aborigènes, et de nombreuses traces de leur culture sont encore visibles.

Les parcs Nationaux

POINT CULMINANT: Mont Kosciusko 2 230 m
RIVIÈRE LA PLUS LONGUE : Darling River 2739 Km , Murray River 2530 Km
DERNIER VOLCAN ACTIF : Mt Gambier (Australie Méridionale)

LA FAUNE  AUSTRALIENNE     
Les trois ordres mammaliens sur le continent australien sont les marsupiaux, les placentaires et les monotrèmes, ou « mammifères qui pondent des œufs ». Parmi les monotrèmes, deux espèces sont endémiques à l’Australie : L ‘Ornithorynque et l’échidné, des descendants d’un groupe de mammifères archaïques.
Une théorie suggère que durant la continuité territoriale qui existait encore avant le Gondwana, la compétition avec d’autres mammifères se solde par l’extinction des marsupiaux : les placentaires y prennent le pouvoir, grâce à l’avantage de mettre au monde des jeunes totalement formés et donc mieux protégés.
Si les marsupiaux d'autres continents ont disparu, l’Australie risque elle aussi, voir la logique de cette théorie affecter la faune marsupiale, à cause de l’introduction de mammifères prédateurs comme le chat, le renard … La liste des animaux introduits qui interfèrent dans l’habitat naturel est longue, et les rangers, les gardes des parcs et réserves naturelles australiens se sont fortement mobilisés contre cette idée en agissant sur le terrain. 
Les plus anciennes traces de marsupiaux australiens que l’on ait découvertes remontent à environ – 23 millions d’années.
Grâce à la proximité des îles d Asie du Sud – Est, des échanges d’espèces se produisirent : Des petits marsupiaux « partirent s’installer » en Nouvelle Guinée, tandis que des chauves-souris et des rongeurs primitifs migrèrent en sens inverse sur le continent australien.
Il existe parmi les Marsupiaux, le plus célèbre de tous, le kangourou qui compte quelques 45 espèces, de petites tailles, de grande et moyenne dimensions.

LES ANIMAUX DOMINANT LE CONTINENT ET LES EAUX
Il existe 23 espèces de tortues en Australie, dont 6 sont des tortues de mer qui ne sont pas uniques au continent (Chelonia mydas). Elles se reproduisent peu et peu d'oeufs arrivent à pleine maturité. Leurs prédateurs sont nombreux et les filets de pêcheurs, les poches en plastique qu'elles prennent pour des méduses en tuent un certain nombre. Le chiffre des espèces des tortues d'eau douce est de 17. L'espèce la plus nombreuse est la snake-necked turtle (au cou de serpent, Chelodina longicollis). Il existe 110 espèces de serpents en Australie. 25 espèces sont aveugles (de la famille des Typhlopidae). Les Pythons dont 13 espèces (famille des Boidae), les Files snakes, Colubrid snakes, Elapid snake et les serpents de mer. Plus de deux tiers des espèces reptiliennes australiennes sont des lézards. L'Australie accueille 80% des espèces de goannas dans le monde. (monitors) (Varanus brevicauda, ou le Perentie (Varanus giganteus). Les goannas des sables (Varanus gouldi) peuvent courir à 40 Km/h. Il existe plus de 100 espèces de geckos. (Nephrurus Levis), des lézards sans patte, des dragons. Il existe quelques 320 espèces de Skinks, un quart du nombre total de Skinks dans le monde (lézard massif dont la tête et le tronc forment un seul bloc ). Les crocodiles sont les plus gros reptiles qui peuvent vivre centenaire et il existe deux espèces en Australie. (Crocodylus johnston) d'eau douce et le fameux (Crocodylus porosus) d'eau salée.

LA VÉGÉTATION DOMINANTE
Au cours des 45 millions d’années passées, l’ Australie s’est éloignée de l’antarctique vers l’équateur et s’est réchauffée en devenant aussi plus aride. On pense alors que les eucalyptus ont commencé à coloniser les forets denses de l’époque tertiaire froide et humide.
L’ eucalyptus appartient à la famille des myrtacées et actuellement, ils représentent plus de la moitié de toutes les espèces de myrtacées existant dans le monde entier.
Les acacias et les eucalyptus dominent sur 75 % du pays, ces deux genres ont quelques 500 espèces chacun, qui se sont adaptées aux différents habitats, climats connus sur le continent. Les grands gommiers argentés ou ‘ fantôme, à cause de leurs troncs blancs sont les plus renommés parmi les eucalyptus et le mimosa qui fleurit, le « golden wattle », acacia, est même devenu l’emblème floral national de l’Australie.
Selon la latitude, altitude, types de sol, des milliers d’espèces végétales ont trouvé leur niche comme les chénopodes, orchidées, ficus, conifères dont une espèce trouvée dans une vallée isolée près de Sydney et que l’on croyait en extinction.
Les banksias, waratah, grevilleas, quelques 5oo espèces de ‘Bottle Brush’ et une myriade de fleurs multicolores qui fleurissent au printemps et après les pluies dans le désert. Des mosaïques d’herbes en touffes "Spiniflex ou herbe herisson" parsèment le sol des déserts.

DES FOSSILES VIVANTS
Des plantes très anciennes poussent encore dans la nature. On les appelle les fossiles vivants d’ères géologiques antérieures, des reliques rares qui poussent dans des habitats particuliers et restreints, dans les canyons des déserts. Des fougères arborescentes « antarctiques » énormes sont communes dans des ravines humides et ombragées, situées du coté sud de chaînes de montagnes ; des palmiers anciens, des cycadées, des conifères bleus en Australie Centrale.

 LA RICHESSE D’UN MÉTISSAGE UNIQUE

Le patrimoine indigène est à la racine de la compréhension du continent et de l’histoire qu’il renferme, bien avant celle de la colonisation britannique qui a marqué le pays. Les valeurs d’une société démocratique sont aussi mises en relief et des immigrants du monde entier ont enrichi le pays dans tous les sens du terme. Les influences internationales, le tourisme se prêtent aussi à la mutation d’un pays qui souhaite toutefois affirmer ses valeurs et ses différences pour la préservation de son identité.

L'ART AUSTRALIEN

L’idée de l’art commence dès l’apparition de représentations rupestres, de l’usage d’ocre lors de cérémonies, de tablettes ou de corps peints, la cosmogonie, le ‘Dreamtime’ s'interprètent par les rêves et un monde totémique, des pratiques rituelles du monde masculin et féminin, pour exprimer leur vision ontologique légué par des ancêtres, les êtres créateurs avec qui il est nécessaire d'être en étroite symbiose et constante relation. L'art a un rôle didactique dans l'éducation des plus jeunes et des adultes, sur les sciences de la nature et les lieux qu'il faut scrupuleusement mémoriser et préserver. On est bien loin de la notion réductrice de l'art esthétique même si les Aborigènes sont un peuple d'artistes. L'art fait parti de chacun d'eux.
En 1983, la France découvre au musée d’art Moderne de la ville de Paris, ‘ Le Rêve et le réel , des peintures au sol, sont crées par des maîtres aborigènes. En 1990, l'exposition ‘Les Magiciens de la Terre’ est une grande fresque réalisée par des Aborigènes du centre et du nord de l’Australie.
En 1997, une exposition a lieu à la Villette, mettant en valeur l’art de quatre communautés qui sont : Papunya, Utopia, la terre d’Arnhem, et Turkey Creek, qui sont représentatives sur le plan national, d’un style artistique aborigène.
Ces artistes représentent les intérêts culturels d’une culture en mal de disparaître, les jeunes aborigènes tiraillés entre le monde moderne et traditionnel continuent de se chercher une identité digne des deux modes de vie. Ce n’est donc pas à titre d’artistes ‘professionnels’ que des maîtres peignent, et interviennent dans le monde de l’art, mais ils sont poussés par un désir profond de faire reconnaître et respecter leurs traditions.
 La culture aborigène et des insulaires du Détroit de Torres est de plus en reconnue en tant qu’entité propre et le Festival du Rêve, (1997) célébrait les peuples indigènes du monde entier.En 1998, ‘Sea Change’ (1998) montre une culture australienne enrichie par l’immigration. En 1999, ‘Reaching the World’ , où la culture australienne et le monde se juxtaposent.

Des thèmes importants dans la culture australienne ont surgi durant des festivals des Arts Olympiques, antérieurs aux Jeux Olympiques à Sydney de l’an 2000. La septième exposition biennale de l’art contemporain ‘Artfair 2000’ a eu lieu à Melbourne juste après les Jeux Olympiques, du 04 au 08 octobre 2000.

.